Du 1er au 26 décembre :  RETOURS GRATUITS

Les secrets de la sieste

Les secrets de la sieste

Ne vous laissez pas abuser par sa réputation : la sieste, c’est du sérieux, et une sieste efficace, ça se travaille. Quoi, vous en doutez encore ? On rétablit la vérité sur notre activité de prédilection :

 

Idée reçue n°1 : la sieste empêche de dormir la nuit

FAUX. Un micro-cours de biologie s’impose ! En tant qu’espèce humaine, on a deux accès de flémingite aiguë par jour : la nuit vers 3h du mat’ (ça tombe bien, en général à cette heure-là on est sous la couette) et l’après-midi vers 14h… tiens, tiens, ça ne vous rappelle rien ? Faire la sieste permet donc de répondre à un besoin naturel. Évidemment, si vous dormez 3h l’aprèm, vous aurez plus de mal à vous endormir le soir, hein, donc roupillez avec modération.

 

Idée reçue n°2 : la sieste, c’est bon pour les paresseuses

VRAI. D’ailleurs, c’est aussi excellent pour les bosseuses (même si perso, on opte sans complexe pour la première catégorie). La sieste booste la créativité, améliore la mémoire, entretient la santé et rend de bonne humeur : un excellent argument à balancer à votre patron la prochaine fois qu’il vous reproche de somnoler à votre poste en début d’aprèm.

 

Idée reçue n’°3 : la sieste, c’est 30 min max

FAUX. Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a deux types de sieste : la mini-sieste de 20 min qui booste la concentration et la maxi-sieste d’1h30 qui recharge complètement nos batteries et notre créativité grâce à un cycle de sommeil complet. L’erreur à ne pas commettre, c’est se réveiller entre les deux, c’est-à-dire au milieu d’une phase de sommeil profond : mauvaise humeur assurée pour le reste de la journée.

 

Idée reçue n°4 : on dort mieux allongé et avec le silence

Mi-VRAI, mi-FAUX. La première partie est prouvée scientifiquement : on s’endort deux fois plus vite lorsqu’on est allongée. Alors laissez tombez vos efforts pour faire semblant de travailler tout en piquant un somme et trouvez-vous un canap'.

La deuxième partie est fausse : en pleine journée, les bruits de dehors empêchent de s'endormir. Mieux vaut faire la sieste avec un petit bruit (par exemple en diffusant une musique douce ou en branchant le ventilo) pour nous distraire des bruits autour. Un peu bizarre à première ouïe, mais étonnamment efficace…

Ça vous a plu ?

Plein d’autres tips et infos à découvrir ici

Voir tous les articles